De l’ancien château à la maison bourgeoise

A la révolution, le château est vendu comme bien national aux frères Chevalier, qui seront successivement maires de Vauréal et qui font démolir les bâtiments.

 Les années passent, paisibles, le long de la rivière Oise. Les coteaux sont alors emplis de vignes.

Au XIXe siècle, le potager est aménagé en une propriété : « Le Mesnil Gency ». Une maison bourgeoise en pierre de taille est bâtie et un parc arboré est créé. Le corps central de la bâtisse est flanqué de deux ailes de pavillon faisant une légère saillie. Un grand escalier en fer à cheval permet l’accès au premier étage, masquant le rez de chaussée.  

Elle devient pendant 25 ans la propriété de la famille Bonmartin, avant d’appartenir en 1943 à Monsieur Pierre Faure. En 1953, la maison et le parc sont mis en vente.

Pour citer cet article : Bruno Gruel, « De l’ancien château à la maison bourgeoise », site de l’Association de la Maison d’Anne et Gérard Philipe, [mis en ligne le 16 décembre 2021] : https://maisonanneetgerardphilipe.fr/2021/12/16/de-lancien-chateau-a-la-maison-bourgeoise/